Maître Bruno Bochnakian, avocat spécialiste en droit des étrangers et de la nationalité intervient régulièrement en Corse.   Maître Bruno Bochnakian intervient régulièrement pour tous les problèmes d’immigration en Corse. Son domaine d’intervention concerne les sans papiers, la régularisation, regroupement familial, immigration par le travail et bien entendu tous les problèmes de nationalité française.   […]

Lire la suite

Monsieur F. est arrivé en France en 2013. Il avait épousé en Algérie une compatriote algérienne en 2009 et avait eu un enfant avec elle. Son épouse était déjà en France depuis l’année 2003 et séjournait en situation régulière. La question se pose souvent de la nécessité du regroupement familial pour les ressortissants étrangers, mais […]

Lire la suite

Je rencontre souvent le cas de ressortissants étrangers qui entrent et en France par mariage. Ils me consultent car quelques années plus tard ils sont quittés par leur conjoint et risquent le retour à la frontière. Il est important de rappeler que les algériens bénéficient d’une convention franco algérienne du 27 décembre 1968 laquelle règle […]

Lire la suite

Grand jour pour la famille R., une famille alégirenne entrée en France depuis presque une dizaine d’années.  Comme vous le savez, la présence d’enfants scolarisés (ou pas selon le cas) peut appuyer la régularisation d’une famille. En l’occurrence, les 3 enfants étaient devenus majeurs et la situation devenait pesante pour ces 5 personnes. Nous avons […]

Lire la suite

Victoire aujourd’hui devant le tribunal administratif pour Monsieur M. dont l’enfant est gravement malade. Vous le savez peut être, quand un étranger accompagne un enfant très malade, la loi permet qu’il obtienne une autorisation provisoire de séjour pendant la durée des soins. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’une carte […]

Lire la suite

Comme vous le savez, j’interviens dans toute la France pour défendre les dossiers de mes   clients. Au début de l’année 2014, un couple algérien venait me rencontrer car le mari ne disposait pas de papier sur le territoire français alors qu’il était marié à une compatriote algérienne qui bénéficiait d’un certificat de résidence algérien […]

Lire la suite