Je souhaite venir travailler en France, quelles autorisations dois-je obtenir ?

 

D’abord il faut bien distinguer la possibilité de venir travailler en France lorsque l’on réside à l’étranger de celle d’être régularisé sur le territoire français.

 

Différents cas de figure se présentent puisqu’un étranger peut demander une carte de séjour mention « salarié » (si le contrat de travail a une durée égale ou supérieure à douze mois) ou la mention «  travailleur temporaire » si le contrat a une durée inférieure.

 

Globalement, et pour bien comprendre le système mis en place, il faut savoir que la priorité est donnée d’abord aux ressortissants étrangers ou aux français qui sont déjà en France et qui peuvent occuper le poste pour lequel vous postulez.

 

Cela n’est toutefois pas évident lorsqu’il s’agit de métiers pour lesquels il existe une pénurie de main d’œuvre c’est la raison pour laquelle depuis plusieurs années les pouvoirs publics ont mis en place des listes de métier sous tension complétées par des zones géographiques caractérisées par des difficultés de recrutement.

 

Ces listes sont régulièrement modifiées pour tenir compte de la situation de l’emploi en France.

 

Par ailleurs, il existe des listes spécifiques à certains pays, par exemple la Tunisie, le Maroc, le Sénégal, le Gabon, le Congo, le Bénin.

 

Globalement, si le métier que vous exercez rentre dans une de ces listes, votre introduction en France et votre embauche en seront facilitées.

 

Je donne d’autres précisions intéressantes sur les possibilités de travail dans le menu « travail des étrangers » que vous trouverez sur ce site.

Maître Bochnakian dans la presse

Actualité du droit des étrangers

Floating Review Template1
API keys with referer restrictions cannot be used with this API.