#3975
Yan
Invité

Bonjour à tous,

je suis un jeune étudiant de 22 ans, et je viens malheureusement de recevoir un ajournement de 2 ans.

Je suis arrivé en France à l’âge de 2 ans. J’ai effectué un parcours sans tâche, toujours couronné de succès.

J’ai fréquenté l’un des lycées les plus prestigieux de France, suis diplômé de la plus grande faculté de droit de France et suis élève aujourd’hui de l’une des meilleures écoles de commerce françaises.

Je parle couramment 3 langues, dont le français, bien sûr. J’ai eu la chance de m’engager dans divers projets culturels et politiques, reconnus et eux aussi fructueux.

MAIS VOILA. A l’âge de 18 ans, j’ai fais l’erreur de profiter de ma jeunesse et de trop faire le con. Eh oui. Vilain criminel que je suis, j’ai avec des amis, français bien sur, quitte à être le plus intégré possible tout de même, tagué des poteaux EDF.

4 ans plus tard, alors que mes études et ma vie plaident pour moi, la préfecture ajourne ma demande.
A quel motif ? Je ne sais pas. Manque d’intégration ?
Allez savoir.

La nationalité a été accordé à des gens comme les frères Kouachi, Amedy Coulibaly ou Mohamed Merah.

Aujourd’hui, des gens parlant à peine le français se voient accorder un passeport quand moi, plus intégré que certains blancs de souche, me le fait refuser.

Que reste il à faire ? Aller vendre de la drogue au coin de ma rue, bruler des voitures, et mettre cela sur le compte d’un pseudo apartheid ?

Puisqu’il semblerait que faire des études de haut niveau ne soit pas suffisant pour s’intégrer.

Pas de commentaire

Vous pouvez publier un premier commentaire